La santé

Quelles sont les implications au niveau de la santé ?

 

Aujourd’hui, un très grand nombre d’écoles américaines de médecine proposent des cours de méditation et d’étude de la spritualité, parce que, depuis 1958 , les études montrent que cette approche a des effets bénéfiques sur la santé.

La première expérience importante a été menée à l’université de Harvard par le cardiologue Herbert Benson, prouvant non seulement une réduction importante de la pression sanguine, mais aussi une diminution du taux de cholestérol, des douleurs chroniques, de la dépendance aux drogues et de l’anxiété.

Une autre étude, menée par le Dr David Orme-Johnson et publiée dans la revue “Psychosomatic Medicine” a démontré que, chez les "méditants" , les consultations médicales diminuent de 44 %, les maladies cardio-vasculaires de 87 %, les maladies infectieuses de 30 %.

Les dernières recherches en psycho-immunologie,effectuées par le Pr Richard Davidson,directeur du laboratoire d’imagerie cérébrale de l’université du Wisconsin et dont les résultats ont été publiés fin 2003, démontrent qu’un programme d’entraînement à la méditation, même court, a une influence positive sur le système immunitaire parce qu’il permet de réguler le centre cérébral des émotions.

On notera aussi que le Docteur Carl Simonton, cancérologue réputé, a basé ses techniques sur celles qu’il a apprises par la Méthode Silva.

La Méthode Silva, en elle-même, n’est pas une thérapie et ne remplace pas un traitement médical. Cependant, elle peut aider efficacement les individus à maintenir une bonne santé ou à renforcer les effets d’un traitement. Il est important de remarquer que de plus en plus de médecins intègrent ces approches dans leur thérapeutique et recommandent cette démarche personnelle à leurs patients.

La Méthode Silva est enseignée depuis 1966 dans plus de 130 pays et a permis à des millions de personnes d’acquérir, par des techiques simples et efficaces, une meilleure maîtrise de leur vie dans tous les domaines.